Ce que j’aurais aimé pouvoir acquérir dans la bibliothèque de Pierre Bergé…

Madame Bovary dédicacé à Victor Hugo:

berge-flaubert_5470638

Au Maître

Souvenir & hommage,

« Gve Flaubert « 

Flaubert n’a pas même besoin d’écrire le nom de Victor Hugo sur cet exemplaire de luxe de l’édition originale de son chef d’oeuvre paru en 1857. Hugo est le « Maître » et tout est dit. Comment imaginer plus bel hommage d’un romancier à son illustre confrère? Cet exemplaire réunissant deux monstres sacrés du XIXe siècle, mythique pour tous les bibliophiles, est par ailleurs enrichi de deux pages recto verso du manuscrit de Madame Bovary…Pour la modique somme de 800 000 euros…

Le manuscrit de Nadja, d’André Breton:

berge-vente-1_5470644 (1)

Les 34 feuillets de ce chef d’oeuvre du surréalisme avaient disparu en Suisse depuis 1928. Pierre Bergé a pu acheter ce précieux manuscrit soixante-dix ans plus tard chez Sotheby’s, à Londres. Les pages noircies par la petite écriture de Breton sont complétées par nombre de photographies et de documents iconographiques. Cette pièce exceptionnelle du patrimoine littéraire est partie…à 3 millions d’euros.

L’hommage de Louis-Ferdinand Céline à Gide:

berge-vente-celine_5470646

« À Monsieur André Gide, très respectueux et sincère Hommage, Louis Céline. »

Cinq ans plus tard, dans Bagatelles pour un massacre, le même Céline moquera de manière pour le moins imagée les moeurs homosexuelles de Gide avec les « petits bédouins » et le considérera comme un « cuistre tarabiscoté »… 40 000 euros…

On peut toujours rêver, non?

6 réflexions au sujet de « Ce que j’aurais aimé pouvoir acquérir dans la bibliothèque de Pierre Bergé… »

  1. Bon jour,
    Concernant Flaubert et Hugo : « deux monstres sacrés du XIXe siècle » je crois qu’ils n’étaient pas les seuls. : ) Pour l’anecdote (parmi les autres), Flaubert transmettait des « colis » à Hugo (qu’il appelait le « crocodile ») lors de son exil à Jersey.
    Max-Louis

    Aimé par 1 personne

      1. Bon jour,
        J’adore Flaubert. J’ai lu toutes sa correspondance et une partie de son oeuvre. (et retenu que 0.10%, hélas) 😦
        Quel Homme, diantre. 🙂
        Et puis j’aime aussi ce siècle assez extraordinaire. Mais à la lecture de Flaubert, par exemple, il n’aimait pas l’idée du chemin de fer. 🙂
        Merci à vous
        Max-Louis

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s