Brève longue : une petite histoire du mot « Bordel »…

Bon, à moins que vous n’ayez été enfermé dans un placard depuis trois jours ce petit écart de langage jupitérien ne vous aura pas échappé…

La petite histoire du mot « Bordel »: (Ce texte vient de la série Karambolage d’Arte)

Flora Brunier nous raconte l’histoire d’un petit malentendu linguistique, mais écoutez plutôt :

Je suis française, mon ami est allemand. Alors que nous venions de nous rencontrer, je lui ai dit un soir, après le cinéma : Je t’inviterais bien à monter boire un verre, mais en ce moment c’est le bordel chez moi.

Eh bien, son expression pour le moins circonspecte m’a appris ce soir-là que, pour un Allemand, le mot bordel – qui s’écrit en allemand « Bordell », avec deux l – n’a qu’une seule et unique signification : maison close.

En français, le mot existe certes dans ce sens, mais il est aussi et surtout employé dans son sens figuré, comme synonyme de désordre, confusion, bazar, souk, « mess » en anglais. En allemand on dirait « Chaos », « Durcheinander » ou encore « Saustall », porcherie. Vous imaginez le soulagement de mon ami quand je lui ai expliqué cette nuance…

Le mot bordel puise ses origines dans « Bord », un mot germanique qui signifie planche. « Bord » devient « borda » en francique, puis est récupéré par l’ancien provençal pour signifier cabane. L’ancien français fera évoluer « borda » vers la forme « borde », qui donnera, au XIIe siècle, « bordel », c’est à dire petite maison, cabane mais aussi et déjà : maison close, lieu de prostitution. Pourquoi ?

Parce que, à l’époque, les prostituées n’avaient pas le droit d’exercer leur métier dans les ports. Les marins devaient donc se rendre dans les « bordes » d’un quartier qui se situait à l’écart. Et voilà comment le langage fait d’une simple maison de bois une maison de joie ! La tenancière du lieu s’appelle par ailleurs la « bordelière » ; le « bordelier » c’est le client et dans le français d’Afrique, une bordelle (e deux l e) est une prostituée.

Le sens de « lieu désordonné ou sens dessus dessous » est plus récent ; on le voit apparaître dans la littérature vers 1880, en référence au lieu de désordre par excellence qu’est le bordel.  Plus tard, dans les années 40, il prend le sens de « situation complexe, chaotique ». Et c’est ce sens qui domine aujourd’hui, tous les termes précités étant tombés dans l’oubli, notamment depuis la fermeture des maisons closes en 1946.

Bordel est un nom très répandu en Seine-Maritime…

Le village de Bosc-Bordel en Seine-Maritime:

images (8)
Le second élément est le surnom roman Bordel qui désigne l’habitant d’une petite borde ou maison. Il est à l’origine du nom de famille Bordel, fréquent en Normandie, mais dont il existe un foyer occitan dans le Sud-Est. Les formes du français central sont Bourdeau et Bordeau.
Nous voilà donc rassurés…Sauf qu’il s’avère que cette jolie commune de Bosc-Bordel a pour commune voisine…Serqueux! (j’ai d’ailleurs connu de petits malins qui cherchèrent à en établir la liste exhaustive des habitants presbytes…)..
Mais je vais vous rassurer encore une fois…
images
Serqueux: ORIGINE du NOM : de Sarqueux, Sarqueuz ou Sarcuil qui tire son nom du latin sarcophargi. Serqueux semble avoir été le lieu de la découverte de nombreux cercueils, ou un centre de fabrication de sarcophages en pierre.
Tout est bien qui finit bien: Tout presbytes que nous fussions cher Monsieur Macron, nous ne sommes pas sourds pour autant, attention à ce qu ‘un sarcophage ne vous attende pas dans nos petites cabanes isolées!

2 réflexions au sujet de « Brève longue : une petite histoire du mot « Bordel »… »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s