Atelier poésie: Derniers poèmes sur la Renaissance et premiers poèmes sur l’époque moderne…

De Vinci

Génie d’Italie

À qui François 1er

Offrit l’hospitalité

À la fois peintre

Dessinateur

Et sans doute aviateur

Offrit des fresques

Gigantesques

Et tant de tableaux

Mona-Lisa

Fut une de celle-là

Elle se laissa tailler

Le portrait

Par cet illuminé

Et il la condamna

Cette agaçante

À une harassante

Vie de Musée

 

 

Héloïse, 4ème

 

 

 

 

Tu ne me voyais pas jusque-là

Mais maintenant je suis là

Tu ne me voyais pas jusque-là

Et j’étais pourtant là

Moi, le livre des anciens

Et je ne doutais de rien

J’ai pénétré vos tavernes ivres

Et répandu mine de rien

Le renouveau dont vous aviez besoin

 

 

Paola, 5ème

 

 

 

 

Magellan

Parti découvrir

Le monde

Découvrit

Que la terre

Était ronde

Chevauchant l’atlantique

Les terres fantastiques

Il démontra à l’église

Que leur jugement

N’est jamais

Que partie remise

 

 

Zoé, 6ème

 

 

 

 

 

Jade a écrit un poème à partir des titres des pièces de théâtre de Molière…

 

Se faisant passer

Pour un bourgeois-gentilhomme sincère

L’avare de rendit au festin de Pierre

Bien décidé à en remontrer aux femmes cultivées.

il se disait, le pauvre ,malade

Et devenu médecin pour une ballade

De trop à l’école féminine

Son coeur était devenu ruine

Après un amour dévasté

il attendait désormais sa destinée

Alors le tartuffe débarqua

Et quelques fourberies dicta

Jugeant les précieuses du bourgeois

Ridicules

Il révéla ses aventures imaginaires

Le qualifiant de Don Juan sous ses grands airs

l’imposteur fut débusqué

Et ses complots assassinés

 

 

Jade, 3ème

 

 

 La liberté guide le peuple et le mène à la mort

Plongeant dans son tombeau

Prenant à l’assaut

Châteaux  prisons et forts

Sacrifiés sur l’autel de l’humanité

Ces révolutionnaires en quête de liberté

D’un idéal auquel se dévouer

Qui n’était qu’un écran de fumée

Manipulés par les grands philosophes

Qui l’écrivent sur les murs en strophes

Le répètent l’assènent à coup de férule

À ces analphabètes crédules

 

 

Achille, 3ème

 

 

 

 

Louis monta sur l’échafaud

En lâchant ces quelques mots:

je meurs innocent!

Sa tête fut montrée à la foule

Comme un tapis qu’on déroule

Le sort en était jeté

Le roi devait mourir

Pour que naisse la liberté

 

Clara, 6ème

 

 

2 réflexions au sujet de « Atelier poésie: Derniers poèmes sur la Renaissance et premiers poèmes sur l’époque moderne… »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s