Atelier poésie: suite et presque fin des poèmes sur l’époque contemporaine…

C’est presque terminé pour ce livret poésie qui devrait comporter une soixantaine de pages et plus de 100 poèmes d’élèves…Restera à le mettre en forme le plus esthétiquement possible…(Au moins je sais à quoi l’entre-deux fêtes sera consacré!) puis photocopier, relier et envoyer au concours…L’atelier ne cessera pas pour autant.De nouvelles explorations sont prévues….

hqdefault (1)

Tant d’espoir expié

Et de temps mal réparti

Pour les soldats incompris

Affaiblis, rien devant leurs adversaires

À genoux dans la boue contre leur gré

Laissant femmes et enfants contrariés

Souffrant dans le froid incessant

C’est toujours que les corps essaient

De se frayer un chemin, en vain.

Lucie, 3ème

 

 

 

C’était l’une des guerres les plus meurtrières

Qu’est-ce que la force psychologique

Dans un monde sans logique

Au milieu de toutes ces balles qui sifflent

Et de ces cadavres qui tombent

Comme on renifle?

Ronan, 3ème.

 

Les premières vacances

Cette année ont pris de l’avance

Belle famille au visage recomposé

Vivent les congés payés

La légèreté aux pieds

Pour la première fois

Se sentir roi

Écrire des légendes en pagaille

Avant de reprendre le travail!

Zoé, 6ème

 

 

Mille neuf cent trente six

Le temps est propice

Il est temps de se fabriquer des images

Une plage et des coquillages

Un désert défiant la terre

Prendre une allure fière

Et planer au-dessus de la mer

Tel un homme solitaire

C’est un rêve éveillé

Pour la première fois en congé.

Elisa, 4ème

 

téléchargement (23)

Noyé en la noire torpeur

Le rêve cisaille les deux yeux martyrs

Des souvenirs épris du malheur

Jouet de la naïve plaisance

Et de l’esprit hilare du vice

La panique cède au mythe

Enchaîne le feu entaille le coeur

L’espoir s’effondre de crainte

Fuyant sous le rictus animalier

la clarté piège le traumatisme

Pour le songe s’émerveillant à croire

C’est la boursouflure humaine

Une raison ensanglantée

Ruisselante de jalousie

 

 

Jade, 3ème

Pour ses tableaux

Il a été reconnu

C‘est parce qu’il signait le renouveau

À l’aube d’un siècle nu

Style, tout est affaire de style

Surtout lorsqu’il se réduit à une tâche

On se demande ce qui s’y cache!

Domitille, 4ème.

 

220px-1849_-_Karikatur_Die_unartigen_Kinder

 

Toi, l’enfant d’autrefois

Tu es frappé par le fer de la règle

Sur les doigts.

Lorsque la cloche sonne

Tout s’emballe dans le cyclone.

Ton maître est sévère

Et tu es gelé

Dans le couperet de l’hiver

Immobilisé

Au-dessus de ta dictée.

Bertille, 6ème.

 

téléchargement (24)

La fébrile clarté

Délecte son visage crispé

Une fière colombe

En un long vêtement blond

Admire l’étui de bois

Ses joues empourprées

Câline la noire soie

Chevauchant le sublime

Les traits de la divine

L’envoûtent le surprennent

Il vacille sans peine

Immortalise l’illustre instant

Un portrait aux courbes scintillant

Le regard idolâtre ondule

Sur la flamboyante pellicule.

Jade, 3ème.

 

 

 

 

4 réflexions au sujet de « Atelier poésie: suite et presque fin des poèmes sur l’époque contemporaine… »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s