Le « reblog » froid…

clones

Un petit coup de gueule…

J’ai hésité à enlever la possibilité de rebloguer…Je me suis dit ensuite que cela pouvait être un vrai partage d’affinités. J’ai de mon côté reblogué quelques fois et TOUJOURS en demandant l’autorisation aux rédacteurs du post. TOUJOURS aussi auprès de personnes pour lesquelles je manifeste de l’intérêt et avec qui j’ai eu des échanges électifs.

Alors le reblog pourquoi pas, mais merci d’exprimer un sentiment ou à défaut une pensée , un goût ou une émotion préalablement…au risque de se sentir pillé d’une intention qui, elle, avait une direction choisie.

Merci.

51 réflexions au sujet de « Le « reblog » froid… »

    1. Bien d’accord. Certains reblogueurs passent leur temps à picorer à droite et à gauche ce qui leur plaît, sans se soucier de quoi que ce soit. Rocafort en est un pitoyable exemple.
      Mais tout ça n’est guère étonnant. Sur Internet, c’est comme dans la vraie vie !

      Aimé par 2 personnes

  1. LES MAINS COUPEES
    En cette année malheureuse, je perdis mes mains, mais gardai mes poignets.
    Ce n’était pas satisfaisant.
    Il fallut m’en contenter.
    Il s’installa dès lors en moi une large nappe de calme.
    Je n’avais jamais été si calme.
    Le désespoir vaste avait reculé mes bornes.

    De là, mon calme, de cette grandeur accrue.
    Bien malgré moi!
    Et je circulais dans le cirque immense de mon malheur.

    Je fus toutefois tout près de le perdre.
    C’est qu’on voulut, par artifice, me redonner des doigts pour remplacer les autres et faire face aux nécessités de la vie.
    J’hésitais.
    Enfin je dis « non » et je retrouvai ma paix.
    Ce sentiment qui est si grand, il faut bien que ce soit la paix, sinon ce ne serait pas supportable.

    Parfois pourtant je pleure, je pleure, je n’en puis plus, je pleure traversé d’incessants coups de sifflets, des hurlements plutôt, mais si rapprochés qu’ils sont comme des coups de pique et tous ils hurlent en moi, ils hurlent :

    «
    Tu as perdu tes mains!
    Tu as perdu tes mains!
    Malheureux!
    Tu as perdu ta vie… »

    Henri Michaux

    Aimé par 1 personne

  2. Bonsoir Barbara,
    Personnellement, j’ai déjà reblogué et toutes les fois sans demander l’autorisation.
    Selon reblogue = retweete. Comme il y a le lien vers le blog de l’auteur, je ne bois pas l’intérêt de demander l’autorisation…
    Quand je reblogue c’est parce que j’ai beaucoup aimé l’article et souhaite le faire découvrir à d’autres personnes.

    Aimé par 3 personnes

  3. Je pense que le fait de publier sur un blog comme en beaucoup d’endroitss (lorsque j’étais jeune je collais sur les murs) est un un don plus qu’un partage, un maigre don je vous l’accorde si l’on pense, comme je le pense, qu’il n’y a pas de propriété intellectuelle, comme il n’y a pas de création. Qu’est-ce que ce don alors ? Souvent un simple bruit, très souvent un bruit encombrant et inutile, et lorsque ce n’est pas un bruit, c’est une musique, mais, à qui peut donc appartenir une musique ? Est-ce que celui qui la compose doit la revendiquer ? Est-ce que celui qui l’interprète doit se considérer comme le véritable auteur, car sans son souffle poussé dans la trompette, aucun son n’en aurait été rendu audible? Je ne suis jamais l’auteur de ce que j’écris, je ne suis pas non plus l’auteur de ce que je pense, comme je ne suis pas l’auteur de ce que je défèque, quoi, mon corps et ma personne psychologique sont-ils réellement complices? Je ne suis pas un auteur, je suis un diseur, tout au plus un piètre penseur, et j’ose vouloir partager cette intimité avec celui qui me lit. Mais sans nul doute n’allez-pas voir là une démonstration de ma générosité, non, c’est très égoïste que ce don, même un peu vaniteux, trop vaniteux plutôt. Alors, amis, ou ennemis, faites ce que vous voulez de ce que je publie, c’est à vous, totalement à vous, peut-être plus qu’à moi-même, c’est vous qui me l’avez inspiré, c’est en pensant à vous que je l’ai sorti de mon ventre, c’est en pensant à quelque chose qui est de moi et de vous.

    Aimé par 3 personnes

    1. Pas du tout d’accord. Il y a création. L’idée qui consiste à penser qu’elle n’a pu avoir lieu qu’une fois est fumeuse, je ne peux y adhérer. Pour ne prendre qu’un seul exemple, la chirurgie du recollement des mains n’a même pas un dieu dans ses tiroirs pour justifier du miracle. Quant à la propriété intellectuelle non seulement elle existe mais elle est protégée par une loi. L’artiste que je suis a souvent trouvé sur ton blog Juan, de quoi trouver dans ta réflexion une bonne matière créative…je ne pense pas que tu ne le reconnaîtrais pas, ta pensée n’a rien de fumiste. Merci à toi et bonne journée

      Aimé par 1 personne

      1. Si l’on veut étirer tous les champs du possible en ce qui concerne le terme ou le concept de création, je crains que nous n’ayons le temps ni toi et moi. Nous ne sommes pas des créateurs, même le fruit de nos entrailles est un duplicata, quelque chose qui traîne des redites, des copies, des influences, des programmes que nous ne sommes même pas capables de conscientiser. L’idée même de l’acte créateur ne peut germer qu’au coeur de cette représentation de soi qui s’est construite sans le moi, l’idée même n’est qu’un fruit de l’ego. Nous ne sommes pas l’auteur de nos propres jours, nous ne sommes pas l’auteur de ce que nous nous sommes construits à notre insu ou malgré nous, le désir de se voir comme des créateurs est inspiré d’une volonté cachée d’être consolé ainsi.
        C’est ce que je pense, rien de plus, et ce que je pense n’a aucune importance en soi, comme ce que pense autrui.

        Aimé par 1 personne

  4. Je suis d’accord avec Barbara; c’est seulement un hommage si l’hommage est signé, s’il y a des affinités électives, une harmonie ou une logique « organique ». Les blogs qui ne sont composés que de reblogs me semblent exploiter froidement le travail des autres à leur profit et me donnent surtout l’impression de parasiter les bonnes volontés. Quant à l’affirmation que la propriété intellectuelle et la création littéraire n’existent pas, je ne peux pas m’exprimer en mon nom propre, parce que je n’ai jamais rien créé artistiquement (n’ayant pas ce talent, ce qui prouve que tout le monde n’est pas créateur, DONC que la création existe), mais je me souviens d’un certain Honoré de Balzac pour qui ceux qui disaient ça étaient soit des plagiaires usurpant le travail des autres, soit des financiers spéculant sur le travail des artistes faméliques. Raison pour laquelle il a créé une institution tout de même assez utile: la Société des Gens de Lettres. Si Balzac n’avait pas existé, pensez-vous que n’importe qui aurait pu écrire la Comédie humaine? Moi non. André

    Aimé par 1 personne

      1. Si je voulais vraiment aller jusqu’au fond des choses, je distingue même assez nettement l’amorce de « l’esprit de viol », là-dedans. Parce que « création » ou non, quand on publie quelque chose de personnel, on y met nécessairement du sentiment, une part affective de soi-même, qu’on expose et qui est par conséquent vulnérable. Le reblogueur passe et se sert froidement, sans un mot, sans un « J’aime », l’autre n’est qu’une chose qu’on peut prendre ou laisser… c’est tout un état d’esprit, que je n’aime pas.

        Aimé par 1 personne

      2. Un grand merci à nouveau…Cet article-là n’avais rien de « très personnel » mais il m’est arrivé de voir partir ainsi mes poèmes ou ceux de mes élèves sans autre forme de commentaires. Je me souviens en avoir été très troublée et triste…
        Merci André.

        J'aime

  5. Personnellement je dirais que les choses sont simples : soit on veut permettre le Reblog et on laisse le bouton Reblog en place , soit on n’en veut pas et on l’enlève . Idem pour les boutons de partage sur Fb , Google+ , Twitter , etc … De mon point de vue , la présence de ces boutons sur un blog autorise le lecteur à s’en servir s’il le désire .
    Mais si on veut un blog uniquement destiné à la lecture , sans aucune possibilité de partage , on supprime tous les boutons concernés , et voilà c’est réglé . Ce genre de blog existe , j’en rencontre de temps en temps .
    Mais à mon avis , ces boutons de partage ou de Reblog sont en fait une opportunité pour diffuser plus largement les articles de son blog et de se faire plus largement connaître . Et habituellement c’est ce que veut le possesseur d’un blog … Non ?

    Aimé par 1 personne

      1. Je comprends votre position , mais c’est un peu la règle sur internet : On trouve , on prend ce qui est intéressant , on partage , on reblogue comme si on avait écrit soi-même , etc …. On peut également faire un copié – collé sans que l’auteur de l’article le sache , on republie partiellement , etc … Idem pour les photos qui sont téléchargées et retravaillées … C’est comme ça et il vaut mieux le savoir , et se souvenir que tout ce que l’on met en ligne risque d’être republié ou enregistré . Donc prudence …

        Aimé par 1 personne

  6. Pour ma part j’ai un peu arrêté de faire des demandes a priori pour publier des extraits d’articles (avec lien vers l’original bien entendu) car parfois les blogs sont désertés et il n’y a pas de réponse qui arrive ou alors très tardivement et quand on gère un blog en plus de ses activités principales difficile d’avoir une gestion de tout cela.
    Le choix que j’ai fait (qui reste critiquable, je l’entends bien) c’est de publier les extraits, un lien vers le texte original intégral et d’informer a posteriori la personne de cet emprunt (ce qui fait qu’elle peut toujours demander le droit de retrait, cela m’est arrivé une ou deux fois depuis 1999 que je suis sur le net)

    Chaleureusement

    Frédéric

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s