WordPress, une Clémentine maigre surmontée de trop de feuilles?

WP_20181201_20_44_37_Pro

j’ai acheté cette clémentine hier matin, en souriant, me disant que son panache de feuilles multiples cachait sans doute un vice de forme et de parfum que je ne tarderais pas à découvrir… Loin de moi l’idée alors de la réutiliser pour illustrer mon propos de ce soir…

Comment est-il possible de rebloguer des articles que l’on aime, et je suis difficile, donc je reblogue peu, et de voir s’additionner les seuls like du reblogging en ignorant l’article d’origine?

J’ai mangé ce midi la clémentine. Elle avait un parfum de simulacre.

 

Dites que vous venez par hasard

Dites que vous venez pour boire

Un verre d’eau sans cassis

à la rigueur une chopine

Dites que vous venez pour la moisson

Même si c’est hors de saison

Dites que vous venez pour l’annonce

et que vous venez de la gare

par le rapide en première classe

Dites que vous passez pour la chasse

Aux chômeurs aux métèques

Dites que vous venez pour le chèque

Avec de grandes espérances

Ne dites pas que vous venez de la Mecque

Dites que vous venez pour la France

et pour traquer les fantômes

Ne dites rien à la servante

qui est une enfant de l’Assistance

Ne dites rien au chien qui dort

Et s’il aboie dites 

Que vous passez par erreur.

 

Jean-Claude Pirotte.

22 réflexions au sujet de « WordPress, une Clémentine maigre surmontée de trop de feuilles? »

  1. Ainsi en est-il
    l’indisposant like n’est qu’n virus en formation
    il expose la face cachée de l’affligeant manque
    sous couvert d’une admiration absente du sujet qui l’a motivé
    très souvent le like tombe simultanément à la publication prouvant si besoin était que ce qui s’annonce comme aimé n’a été ni lu ni vu
    le like n’est en vérité qu’un faire paraître son auteur..
    N-L

    Aimé par 4 personnes

    1. Oui je suis d’accord…
      Je ne pense pas malgré tout que ce ne soit qu’une question de temps. Il existe aussi un système de « remerciements » par likes interposés, de pacte contracté entre abonnés…
      Et puis il y a moins de problèmes aussi pour les articles qui transmettent des faits (pour les miens par exemple, les lectures ou les travaux d’élèves) ..Tout ce qui touche la création personnelle génère des réactions bien plus compliquées…
      Merci Ann

      Aimé par 1 personne

      1. C’est très difficile de parler de la création des autres, je ne m’autorise pas à le faire la plupart du temps. D’ailleurs souvent, on aime, on savoure (ou pas) mais on n’a pas envie de laisser un message. Parce qu’il n’y a pas forcément quelque chose à écrire. Et peu de gens ont ton habileté à répondre au poème par un poème. Je ne sais pas si je m’exprime bien.

        Aimé par 1 personne

      2. Oui.
        Je comprends bien ton propos Ann…
        Mais toi tu lis, j’ai trop d’abonnés pour savoir combien ce n’est pas le cas très souvent.
        c’est le générateur du commercial sur Wp qui pèse.

        J'aime

      1. Optimiste, je parie que la lecture sans signe (like ou message) compense largement la non-lecture. Celle-ci n’est qu’une écume qui retombe, un bruit qui s’éteint ; l’autre sème dans des champs qu’on ignore.
        Enfin, le like tel que je l’entends est une sorte de salut amical, de signe de la main, façon de dire « je suis passé » même si je ne sais que dire de ma lecture.
        Bref, bon dimanche soir, Barbara

        Aimé par 3 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s