Atelier poésie : 4ème séance

Deux nouveaux tableaux de Chagall aujourd’hui…Et quelques-uns des poèmes d’élèves…

 

Sous les fenêtres de Paris…chagall-paris-par-la-fenc3aatre

Sous les fenêtres de Paris 

flottent les neuf vies

des chats ravis

Madame et Monsieur

défendent le fruit de leur amour

devant la grande tour la belle Eiffel

qui fait du ciel l’enfer ou le paradis

au gré de ses envies

Souvent elle erre inquiète

devant les immeubles en béton

cherchant son chat occupé

à guetter le prochain train

qui passera au matin 

en dehors de ses rails

 

Thomas 6ème.

 

 

Dans l’ atmosphère joyeuse et onirique

Du grand Paris de l’art où se concentrent passé

Et avenir flottent hommes et femmes 

Sous les yeux méfiants de chats hybrides

Qu’a enfanté la dame de fer comme on enfante

l’amour par peur du vide

 

Suzane, 5ème.

 

 

Il observe la Tour Eiffel

l’homme aux deux visages

Il observe Paris

Le peintre aux deux pays

Et puis le drapeau du ciel

aux teintes tricolores

La seine coule lentement

sur des rails disjointes

Il s’endort dedans 

sans une plainte

 

Léna, 6ème

 

 

Viens ma belle

Nous dormirons dans des nuages moelleux

C’est ici qu’est notre avenir

Nous vivrons heureux

Dans cette bulle qui scintille

Dans la chute libre des sens

De ce Paris en délire

 

Camille, 6ème.

 

Au dessus de la ville

over-the-town-1918

Vers l’inconnu vole suspendu

un couple uni pour la vie

L’église endormie veille

sur la chèvre déboussolée

Un arbre enchanté

grimpé sur le soleil

nous accueille serrés

Gît au sol le poignard renversé

de chaque jour sans patrie

 

Thomas, 6ème

 

 

Valse infernale

et tendre Vive voltige

au-dessus des frontières

C’est quand on quitte une terre

qu’on trouve le nid idéal

Je te peins notre envol

et toutes les fleurs droites

sur leur tige

 

Léonce, 6ème

9 réflexions au sujet de « Atelier poésie : 4ème séance »

      1. C’est certain. Il y a là de très beaux textes. Vos jeunes plumes ont de l’esprit et des sentiments d’humanité profonds. C’est pour moi, toujours un grand plaisir de lire leur travail. Je dis « travail » par déformation ! C’est une notion que j’accole a mes heures d’écriture.
        En tout cas, encore une fois, merci de partager.

        Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s