ça va mieux en le disant…

Hier , ma charge de travail de confinement m’a soudain parue insurmontable, insupportable, après plus de 100 mails ouverts, de 100 conseils donnés et de 50 copies corrigées envoyées par les élèves dans les corps de mails et en fichiers jpeg…

Alors je remercie Michusa, blogueuse du New-Jersey, pour ses mots que je reproduis ici…

Merci…

michusa

an hourmichusa — le blog de l’écrivain

en fait c’est même pire que ça : le travail a la maison (que font deja depuis toujours les enseignants pour preparer les cours et corriger les copies en plus de leur travail en étant presents physiquement pendant les heures de cours, ce serait bien que tous ces technocrates bobo le sachent) mais bref le travail intégralement a la maison c’est au moins le double et on ne « déconnecte » jamais vraiment. Le double pour les enseignants au bas mot avec tous les messages, documents envoyés, les questions etc et c’est 24 heures sur 24 que tous ces messages sont envoyés. Pour les autres professions en télétravail c’est idem, c’est beaucoup plus que les heures hebdomadaires d’avant ! Tout le monde parmi ma famille et mes amis en télétravail me le dit  » le télétravail c’est beaucoup plus de boulot et beaucoup plus d’heures », que ce soit en France ou aux Etats-Unis puisque j’ai les points de vue d’amis et famille des deux côtés. Et on ne « déconnecte  » (au sens literal et au sens figuré) jamais vraiment !

6 réflexions au sujet de « ça va mieux en le disant… »

  1. Merci d’avoir reproduit mon commentaire ! Bon courage pour tout ! Et aussi pour supporter la technique qui certaines fois n’est pas à la hauteur et flanche. Et en plus il a fallu certainement apprivoiser certains outils informatiques (d’autant que les outils du gouvernement sont souvent des usines a gaz, souvenons nous de Socrate — pas le philosophe mais le système informatique de feu la SNCF dans les années 90… je m’en servais pour rabattre le caquet des informaticiens avec qui je devais travailler pour developper un système dans la grosse boite ou je travaillais à l’époque). Et en imaginer ou en détourner d’autres ou encore se mettre a d’autres outils grand public qui existent mais qu’on n’avait jamais utilisés etc. Rien que ça c’est un travail à temps plein et c’est en amont de son veritable travail ! Quand je pense que dans certains endroits pour utiliser une agrafeuse il y a des formations payees et prises sur le temps de travail officiel… (j’exagère a peine, j’ai vu des formations pour des photocopieuses et je ne parle pas des photocopieuses de maintenant dont certaines sont effectivement de vrais usines à gaz). Encore une fois je vous souhaite beaucoup de courage !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s