Principe de plaisir et principe de réalité…( ou comment ne plus pouvoir enseigner…)

D’aussi loin qu’il m’en souvienne, l’ombre de mes amoures anciennes, du plus loin du premier rendez-vous, lors j’avais 23 ans à peine, coeur tout blanc et lectures rien que pour vous, que ce furent j’étais précoce de tendres échanges d’arbres et d’écorces rien que pour vous…et j’ai tourné bien des pages…blanches et puis rien dessus….

Je ne suis pas un héros du quotidien, l’enseignement n’est pas un sacerdoce, ce mot n’appartient définitivement pas à mon vocabulaire…J’aimais beaucoup transmettre seulement et me sentais faite pour cela, follement.

J’ai seulement perdu le plaisir quand il m’est apparu clairement comme on mentait aux gosses…

Ci-dessous le courriel d’un chef d’établissement dans la tourmente

Cher(e)s Collègues,

Suite au nouveau protocole sanitaire mis en place à compter de ce jour vous voudrez bien trouver ci-dessous l’organisation à partir du lundi 2 novembre.

Pour éviter le brassage des élèves chaque classe se voit attribuer une salle (sauf pour certains cours spécifiques : physique chimie, svt,…). De ce fait certains cours ne peuvent plus avoir lieu en groupe.

Madame ***** travaille sur le nouvel emploi du temps, il sera accessible sur Pronote en fin d’après midi au plus tard demain matin.

En ce qui concerne le service de demi pension les élèves doivent déjeuner par classe ce qui implique que pendant la pause méridienne  les cours de latin et LCE ainsi que les activités péri éducatives et l’UNSS sont suspendus pendant la durée du confinement.

Je vous propose de nous réunir lundi matin sur le temps de la récréation  afin d’échanger sur  la mise en place de ce nouveau protocole.

En ce qui concerne les modalités de  l’hommage à Samuel PATY, l’information devrait nous être communiquée aujourd’hui.

Je suis consciente que ces informations vous sont communiquées tardivement, je reste à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.

Bien cordialement

Ci-dessous encore un article de mon ami et ancien collègue Pierrick

https://pierrickauger.wordpress.com/2020/10/30/cela-commence-a-me-les-briser-menu/

5 réflexions au sujet de « Principe de plaisir et principe de réalité…( ou comment ne plus pouvoir enseigner…) »

  1. Auss loin qu’il m’en souvienne que ce soit de loin ou de très près j’ai partagé son fondamental avec l’enseignement l’enseignement
    Hélas en vivant la disparition de son essence. De vocation c’est devenu un métier comme un autre qu’on exerce plus ou moins bien en fonction de soi parfois mais le plus couramment en raison des conditions imposées par une administration qui a déraillé de la voie principale pour des secondaires dérivantes. L’éducation n’est plus le chemin de la liberté. C’est le boulevard du pouvoir où on tient les enseignants sous regard. Marché de dupes ou l’extérieur négocie.
    La situation actuelle amène a sortir du cadre. L’école n’est plus c’est la garderie nationale qui la remplace.
    Je ne peux pas imaginer comment on pourrait avoir une vocation en étant recruté et employé à contre-emploi…
    N-L

    Aimé par 2 personnes

  2. oui… Par contre il parle vraiment comme ça le chef d’établissement ou c’est seulement par écrit ? C’est quand même jargonnant de chez jargonnant, il faut se détendre et parler un peu plus simplement non ? Un verre de Beaujolais peut-être ? Je m’égare un peu mais quand même cette façon de parler ou d’écrire ? C’est ce qu’on apprend à l’ENA ou bien ?
    PS aussi : de mon temps c’était le directeur puis c’est devenu le principal pendant que j’étais au collège — principal de quoi ?, chef d’établissement je n’ai pas connu pendant mon temps. Je demanderai à ma mère, elle a peut être connu elle a pris sa retraite au début des années 90.
    PS 2 : c’est un confinement oxymoron… « j’aime » dans le courriel quand on parle de confinement alors que l’école est en session plein pot ! « pas d’activité péri éducative pendant la durée du confinement » puisque les élèves mangent en classe si j’ai bien compris les circonvolutions (bon « péri-educative » j’adore aussi ! Beaujolais indispensable ou quelque chose de plus fort peut être…)
    PS 3 : Je suis en mode taquin, ça doit être l’effet de l’après élection

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s