Principe de plaisir et principe de réalité…( ou comment ne plus pouvoir enseigner…)

D’aussi loin qu’il m’en souvienne, l’ombre de mes amoures anciennes, du plus loin du premier rendez-vous, lors j’avais 23 ans à peine, coeur tout blanc et lectures rien que pour vous, que ce furent j’étais précoce de tendres échanges d’arbres et d’écorces rien que pour vous…et j’ai tourné bien des pages…blanches et puis rien dessus…. […]

ça va mieux en le disant…

Hier , ma charge de travail de confinement m’a soudain parue insurmontable, insupportable, après plus de 100 mails ouverts, de 100 conseils donnés et de 50 copies corrigées envoyées par les élèves dans les corps de mails et en fichiers jpeg… Alors je remercie Michusa, blogueuse du New-Jersey, pour ses mots que je reproduis ici… […]

Le ficus de Noël

il n’y aura pas d’entrain à Noël, pas de sapin non-plus en salle des profs, une seule guirlande sur Gérard- le ficus en mort cérébrale depuis une vingtaine d’années (Les boules nous les avons dans la gorge) Notre cuisinier quant à lui se demande COMMENT il va pouvoir assurer les 450 repas journaliers pour les […]

A ma zone de poèmes

Reçu ce soir un nouvel abonné qui pour s’assurer de mon abonnement en retour à liké pas moins de 35 poèmes dans un temps record de trois minutes… Impression de me trouver sur une plateforme de commerce. Le robot Wp va me dire que j’ai battu un record… C’est laid. J’essaie d’offrir le contraire. Je […]

TÊTE DE VEAU POMMES ET ABSENCE DE VISION…

Eh bien voilà, j’ai beau me tenir assez loin des médias je crois que j’ai entendu au moins 10 fois quand -même aujourd’hui parler de la tête de veau chère à Jacques Chirac sans parler des pommes, ah, les pommes…Alors si je n’ai rien contre le bonhomme bien que n’ayant jamais voté pour lui, je […]

On n’est pas sérieux quand on a dix-sept ans…Et mes élèves…

Le dernier chapitre des classes de quatrième est DIRE L’AMOUR…Tout un programme …Que j’aime beaucoup en général si ce n’est que la fatigue aidant ce matin je me suis sentie assez désespérée…Allez, je vous offre une petite série de remarques bien énervantes…Tout d’abord, ce poème est étudié en parallèle de celui de Baudelaire , À une […]

Quand la poésie n’est qu’un prétexte…

J’ai reçu aujourd’hui ce commentaire charmant à la suite d’un oubli d’accord que j’avais commis dans l’un de mes derniers poèmes…. Puisque « toi » est le sujet : on devrait donc conjuguer « composes » avec un S ? Mais, n’étant pas un fonctionnaire de l’éducation nationale, peut-être que je me trompe ? Commentaire qui m’a évidemment mise […]