Parfois ils nous touchent…

Bonsoir Mme Auzou, j’ai repris l’écriture de ma nouvelle et la réalité étant « monotone », ai-je le droit à une part de fiction sans pour autant partir dans un monde imaginaire bien sûr !? Car sur le site des conditions, on m’indique que j’ai l’autorisation sans indiquer jusque où ma liberté d’inspiration s’arrête ? Pouvez vous […]